Les Billets Actu

Le futur simple

Le futur simple

Le futur simple de l'indicatif :
Le futur simple de l'indicatif, comme mentionné dans la description, est d'une part très utilisé dans le langage courant comme littéraire lorsqu'il s'agit de parler d'une action à venir et d'autre part très polyvalent ; en effet lorsqu'il existe pas moins de cinq temps passés ayant chacun une fonction et des valeurs précises, seuls deux traitent du futur.
Le futur simple, comme son nom l'indique, est un temps indiquant que l'action se déroule dans le futur, à un instant non concret encore.

Les auxiliaires :
Les deux auxiliaires italiens ont un futur simple irrégulier ; ou plus précisément un radical futur irrégulier :

EssereAvere
saròavrò
saraiavrai
saràavrà
saremoavremo
sareteavrete
sarannoavranno

Les trois conjugaisons :
Comme l'imparfait, le futur simple est formé à partir d'un radical verbal lequel est suivi de différentes désinences selon les personnes et les conjugaisons. En réalité, les désinences peuvent également être divisées en deux parties. Per esempio, prendiamo la desinenza da questo verbo "prenderò" ; le radical étant prend-, il ne nous reste plus que la désinence -erò à l’intérieur de laquelle nous distinguons -er- qui correspond à la deuxième conjugaison ainsi que -ò qui correspond à la première personne du singulier. Ainsi, le radical et la partie en -er- sont toujours suivis des terminaisons -ò, ai, à, emo, ete, anno ; et ce dans les trois conjugaisons :
  1. La première (-are) adopte une terminaison en -er- ; exemple : amare → amerò (j'aimerai)
  2. La deuxième (-ere) adopte aussi une terminaison en -er- ; credere → crederò (je croirai)
  3. La troisième (-ire) adopte une terminaison en -ir- ; exemple sentire → sentirò (j'entendrai/je sentirai)
Cela dit, la partie "radical + -er-" est loin d'être adoptée par tous les verbes...

Les verbes irréguliers :
Ah, ces sacrés chenapans ! Mais hélas, nul moyen d'échapper à leur apprentissage pur et dur car, vous vous en doutiez, l'on ne peut que difficilement se passer de leur usage. Fort heureusement pour vous, je vous ai préparé une petite liste des différentes parties "radical + -er-" irrégulières qu'il existe en italien, quelques-unes du moins :
InfinitifAndare (aller)Dovere (devoir)Potere (pouvoir)Volere (vouloir)Vivere (vivre)
Futur simpleandròdovròpotròvorròvivrò
InfinitifBere (boire)Sapere (savoir)Mantenere (nourrir)Cadere (tomber)Accadere (avoir lieu)
Futur simpleberròsapròmanterròcadròaccadrò

-Petite parenthèse : en italien, les voyelles accentuées à, è, ì, ò, ù se prononcent de la même manière que les voyelles non-accentuées au détail près que la voyelle tonique du mot où elles se situent est décalées sur elles. Ainsi dans la phrase Mi sentirò meglio quando sarò guarito. vous pouvez bien constater que les voyelles toniques en gras sont généralement les pénultièmes ou antépénultièmes des mots, les seules qui soient finales sont les voyelles accentuées. Vous pouvez aussi si vous le voulez prononcer les voyelles accentuées de manière plus ouverte.-

Bravo à vous, vous maîtrisez dès lors parfaitement le futur simple de l'indicatif italien ! Et tandis qu'il vous aura fallu... hum... longtemps pour apprendre ce temps en français, vous n'aurez nécessité que de quelques minutes en lisant cet article pour l'apprendre en italien.
A venir : le passé simple, le participe passé, le subjonctif présent et le subjonctif imparfait !

Bibliographie

À propos de l'auteur

Avatar
Nono Noé, seize ans. Les langues et la linguistique sont mes passions ; aussi, nous apprendrons ensemble dans mes articles la différence entre les deux !

Publicité

Avez-vous aimé cet article ?

J'aime 1 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...
Je n'aime pas 0 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...

Commentaires- 0

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster un commentaire ...