Les Billets Actu

Le conditionnel

Le conditionnel

Le conditionnel :
Le conditionnel, en plus d'être le seul mode de conjugaison ne se finissant pas en -if, est un mode de conjugaison décrivant une action purement hypothétique, ayant lieu dans une réalité parallèle si j'ose dire.

Les auxiliaires :
Les deux auxiliaires ne sont pas ici plus irréguliers que d'habitude ; ils réutilisent en effet, à la manière de tous les autres verbes d'ailleurs, leur radical verbal du futur simple, seulement associé à des désinences différentes :

Essere Avere
sarei avrei
saresti avresti
sarebbe avrebbe
saremmo avremmo
sareste avreste
sarebbero avrebbero

Les trois conjugaisons :

Pour rappel, les trois groupes de verbes forment leur radical futur en soustrayant simplement le e final de leur infinitif ; les verbes de la première conjugaison (-are) suivent cette règle au détail près que leur radical futur ne se finit pas en -ar comme il serait logique de le penser mais en -er.
Ainsi, le radical du futur simple obtenu, nous y adjoignons non pas les désinences du futur que sont -ò, ai, à, emo, ete, anno mais celles-ci : -ei, esti, ebbe, emmo, este, ebbero.
Un moyen mnémotechnique : ces désinences rappellent les terminaisons du verbe "avere" au passé simple ;
  1. ebb(j'eus)
  2. avesti (tueus)
  3. ebbe (il/elle eut)
  4. avemmo (nouseûmes)
  5. aveste (vouseûtes)
  6. ebbero (ils/elles eurent)
Si cela peut vous aider...

Les verbes irréguliers :
Au conditionnel, les verbes irréguliers se conjuguentde la même manière que les autres. Seul leur radical futur, quant à lui étant irrégulier, diffère des réguliers.
Per esempio : vorrebbe ch'abbiamo comprato la casa di qui afebruare (il voudrait que nous ayons acheté la maison d'ici février)
Ici, le verbe volere (vouloir) adopte la désinence de la troisième personne du singulier (-ebbe) mais conserve son radical futur irrégulier (vorr-).

Utilisation :
Le conditionnel, comme dit précédemment, sert à exprimerune réalité alternative. En français par exemple, la phrase J'aurais mangé plus si le plat n'avait pas été aussi consistant. signifie que dans la réalité présente, le plat  tant trop consistant, la personne ne peut pas manger plus ; ce pendant que dans une réalité alternative où le plat aurait été moins consistant, la personne mange plus (ou plutôt mangerait).
Mais c'est une nuance parmi d'autres ; le conditionnel sert aussi à émettre une supposition sur laquelle des différentes réalités futures envisagées sera la bonne comme dans la phrase (s'il continue, il pourrait se blesser).

Pour pousser un peu plus loin, le conditionnel en tantque mode de conjugaison à part entière ne représente en fait que deux étages de conditionnel ; je m'explique :

Niveau de conditionnel Français Italien Anglais
0 : vérité générale (ou conditionnel nul) Si tu manges ça, tu vomis. Se mangi questo, vomiti. If you eat this, you vomit.
1 : conditionnel réel Si tu manges ça, tu vomiras. Se mangi questo, vomiterai. If you eat this, you will vomit.
2 : conditionnel irréel Si tu mangeais ça, tu vomirais. Se mangiavi questo, vomiteresti. If you ate this, you would vomit.
3 : conditionnel hypothétique Si tu avais mangé ça, tu aurais vomi. Se avevi mangiato questo, avresti vomitato. If you had eaten this, you would have vomited.
Les termes employés dans la colonne (niveau deconditionnel) sont propres à la grammaire anglaise, j'ai donc jugé bon de mentionner leur équivalent en anglais. En effet, en anglais, le mode de conjugaison du conditionnel n'existe pas (l'on emploi de modal will, would à la place et l'on le conjugue au présent, au prétérit et au passé parfait pour obtenir tous les niveaux de conditionnel) tandis qu'en français et en italien, l'on utilise ce mode aux niveaux 2 et 3. Je me suis expliqué.

Ainsi, en italien, le conditionnel peut être employé dans une subordonnée de condition introduite par se' de type se mangiavi questo, vomiteresti tout comme il peut être employé seul comme dans la phrase farebbe tutto per scovarlo (il ferait tout pour le retrouver).
Dans tous les cas, rassurez-vous, le conditionnel français est toujours traduit en conditionnel italien et réciproquement.

Le passé :

Oui, pareillement au gérondif, il existe unconditionnel passé ayant lui aussi exactement la même fonction mais indiquant que l'action se déroule non seulement dans une réalité alternative mais aussi dans un temps à l'aspect perfectif.
Ce conditionnel passé est formé à partir d'un participe passé associé soit au verbe avere soit au verbe essere quant à eux au conditionnel présent. Je l'ai déjà employé dans la colonne italien et ligne conditionnel hypothétique du tableau ci-dessus, vous savez dorénavant qu'en faire.

Et voilà, c'en est fini de la conjugaison italienne ! Dix articles, dix cours, c'est quand même pas mal. Je vous conseille donc, si vous êtes vraiment assidus, de potasser un peu tout ça car dès demain nous nous attaquerons à la grammaire. Et tandis que vous ne serez jamais parvenus et ne parviendrez sans doute jamais à intégrer toute la logique de la conjugaison française, après sept ans de cours de français, quatre Bescherelle avalés entiers, longtemps, encore des années de collège et de lycée, plusieurs minutes supplémentaires, encore des années, encore encore des années, puis plusieurs heures encore, encore et encore, vous n'aurez nécessité que dix fois quelques minutes en lisant mes articles pour maîtriser parfaitement et dans les moindres détails la conjugaison italienne.
A venir : les pronoms personnels, les possessifs, les démonstratifs et les pronoms relatifs !

Bibliographie

À propos de l'auteur

Avatar
Nono Noé, seize ans. Les langues et la linguistique sont mes passions ; aussi, nous apprendrons ensemble dans mes articles la différence entre les deux !

Publicité

Avez-vous aimé cet article ?

J'aime 1 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...
Je n'aime pas 0 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...

Commentaires- 0

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster un commentaire ...