Les Billets Actu

Les possessifs

Les possessifs

Les possessifs :
Les possessifs sont en quelques sortes des pronoms personnels. tout comme eux, ils incarnent les personnes des verbes mais à un endroit précis dans la phrase, un cas grammatical que l'on appelle le génitif ou encore le complément du nom ! Un complément du nom sert à préciser l'appartenance ou l'origine (dans certaines mesures) d'un substantif ou d'un groupe nominal.

Les adjectifs possessifs :
Les adjectifs possessifs, comme leur nom l'indique, incarnent les personnes du verbes mais ont la fonction d'adjectif : ils s'accordent en nombre et en genre au substantifs qu'ils qualifient et signifient que celui-ci appartient, qu'il est la possession de l'une des six personnes de conjugaison.
Les voici correctement et élégamment rangés dans un tableau :

Adjectifs1ère singulier2ème singulier3ème singulier1ère pluriel2ème pluriel3ème pluriel
masculin singuliermiotuosuonostrovostroloro
féminin singuliermiatuasuanostravostraloro
masculin plurielmieituoisuoinostrivostriloro
féminin plurielmietuesuenostrevostreloro
Ces adjectifs possessifs sont les équivalents italiens des nôtres : mon, ma, mes, ton, ta, tes et cætera.
aussi, ils ont exactement la même fonction à quelques détails près ; un seul en fait : ils s'emploient avec un article défini. En règle générale ils sont à placer partout ; je dis bien partout :

Préposition + possessifs/a (à)di (de)da (de)in (dans)su (sur)
Masculin singulieril mioal miodel miodal mionel miosul mio
monà monde monde mondans monsur mon
Féminin singulierla miaalla miadella miadalla mianella miasulla mia
maà made made madans masur la
Masculin plurieli mieiai mieidei mieidai mieinei mieisui miei
mesà mesde mesde mesdans messur mes
Féminin plurielle miealle miedelle miedalle mienelle miesulle mie
mesà mesde mesde mesdans messur mes
Note : la préposition con (avec) est elle aussi parfois contractée avec des articles définis sous la forme de (col, colla, coi, colle, coll'...), mais ceci est familier et pour ma part, je ne suis pas en faveur de son utilisation ; écrite du moins.
Autre note, comme vous deviez bien vous en douter, il y a quelques exceptions à cette règle. Le possessif peut être employé sans article :
  1. Derrière un adjectif indéfini : Non ho alcuno suo libro. (Je n'ai aucun livre à lui.)
  2. Derrière un adjectif démonstratif : Non è questa loro canzone benissima ? (Leur chanson-ci n'est-elle pas géniale ?)
  3. Derrière un pronom numéral : Chiamo due mie amiche. (J'appelle deux amies à moi.)
  4. Lorsqu'il qualifie l'un de ces noms (, mamma, papà, madre, padre, figlio, figlia, fratello, sorella, nonno, nonna, nipote, cugino, cugina, zio, zia, moglie, marito) mais au SINGULIER, sans autre ADJECTIF ni COMPLEMENT et sous aucune autre forme que celles-ci ; sauf quand il s'agit de LORO avec lequel l'article est conservé dans ce cas-ci : Conosco mio padre meglio che chiunque. (Je connais mon père mieux que quiconque.)
Les pronoms possessifs :
Ce sont les équivalents italiens de mien, tien, sien, nôtre et cætera. Ils incarnent au même titre que les pronoms personnels les six personnes dans des compléments du nom sans aucun substantif. Par exemple, dans la phrase :
Non hai preso il tuo telefono ?, io non ho dimenticato il mio. (Tu n'as pas pris ton téléphone ?, moi je n'ai pas oublié le mien.)
Les pronoms possessifs sont exactement les mêmes que les adjectifs, ils se passent également de leur article dans les mêmes conditions (à l’exception de la quatrième).

Nous en avons terminé avec les possessifs. Maintenant, vous êtes pleinement capable d'expliquer à l'étudiant Erasmus perdu qui squatte chez vous depuis deux mois que VOTRE brosse à dent n'est pas SON mouchoir ou que VOS paquets de chips, VOS bières et VOTRE frigo sont tout simplement VÔTRES. Vous ne savez s'il comprendra l'italien, mais au moins, vous serez capable de le lui dire dans une langue supplémentaire.
Et tandis que ne serez jamais parvenus à faire la différence entre pronoms ou adjectifs, et encore moins entre qualificatifs et possessifs durant les sept années de cours où vous étiez déjà censés apprendre le présent de l'indicatif, et tandis que les mots que je déblatèrent ont perdu tout sens pour vous, vous n'aurez nécessité que de quelques minutes en lisant cet article pour distinguer le vrai du faux, le pronom de l’adjectif, le qualificatif du possessif ainsi que le présent du reste.
A venir : les démonstratifs, les pronoms relatifs, le cours sur les substantifs et les adjectifs ; et enfin les indéfinis !

Bibliographie

À propos de l'auteur

Avatar
Nono Noé, seize ans. Les langues et la linguistique sont mes passions ; aussi, nous apprendrons ensemble dans mes articles la différence entre les deux !

Publicité

Avez-vous aimé cet article ?

J'aime 1 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...
Je n'aime pas 0 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...

Commentaires- 0

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster un commentaire ...