Les Billets Actu

Substantifs et adjectifs

Substantifs et adjectifs

Les substantifs et les adjectifs :
    Substantif, c'est un terme assez technique que l'on préfère en linguistique à celui de nom. Plus précisément, ici, nous allons traiter des noms communs. Nous allons également parler des adjectifs épithètes et attributs, ainsi que de leurs différents degrés de comparaison. Mais laissez-moi approfondir !

Les substantifs
    En italien, comme dans toutes les autres langues d'ailleurs, les substantifs (ou noms) sont le corps même de la parole. Comme les pronoms, ceux-ci servent de sujets et d'objets aux verbes, qui tous seuls ne signifieraient guère grand chose. Dans les langues antiques, les substantifs étaient déclinés en fonction de leur cas grammatical (ou de leur fonction, si vous préférez) et de leur nombre ; dans les langues romanes parlées aujourd'hui, en revanche, le cas des substantifs n'est plus défini par leur déclinaison mais par leur position dans la phrase.    C'est ainsi que, comme en français, l'ordre syntaxique de base, celui des phrases simples, est celui-ci : sujet + verbe + objet.
    Les substantifs ne se déclinent plus donc, en italien, qu'en fonction de leur nombre. Voyons cela en tableaux :

Substantifsmasculinsfémininsmasculins ou féminins
singulierun uomo (un homme)una femina (une femme)una luce (une lumière)
plurieldegli uomi (des hommes)delle femine (des femmes)delle luci (des lumières)

    Comme nous le constatons ci-dessus, il existe en italien trois catégories de substantifs, ayant chacun respectivement pour terminaison au singulier : o, a et e.
L'on forme le pluriel de ces substantifs en modifiant leur voyelle finale ; les o deviennent ainsi des i, les a des e, et les e des i.
Attention toutefois à correctement former le pluriel de certains substantifs finissant par les consonnes c ou g :

Singulierun tedesco (un Allemand)una banca (une banque)un borgo (un village)una strega (une sorcière)
Plurieldei tedeschi (des Allemands)delle banche (des banques)dei borghi (des villages)delle streghe (des sorcières)

    En effet, afin que la prononciation desdites consonnes soit maintenue devant les lettres e et i, un h est à adjoindre.
En revanche, lorsqu'un substantif se termine par les voyelles -io au singulier, il n'adopte pas la désinence -ii au pluriel. Une contraction vocalique est à opérer ; ainsi :
L'inizio (le début) devient gli inizi (les débuts) et
Il pomeriggio (l'après-midi) devient i pomeriggi (les après-midi).
    Attention, enfin, à correctement former le pluriel de certains substantifs irréguliers ! On les appelle les parole tronche, soit des mots dont l'accent tonique est fixé sur la voyelle finale ; si tel est le cas, un accent suscrit sera placé sur cette voyelle, comme dans les mots felicità (bonheur) ou caffè (café). Ces mots ont comme irrégularité leur invariabilité ; en effet l'on ne dit pas dei caffi mais dei caffè (des cafés), ni delle citte mais delle città (des villes).

Les adjectifs :
    Les adjectifs en italien ont précisément le même rôle qu'en français. Ils peuvent être :
  1. Attributs, soit compléter un verbe d'état tel que rester, être, sembler, paraître et cætera :
    Quando l'ho vista questo mattino, m'è persa un pò strana, come se fosse ammalata. (Quand je l'ai vue ce matin, elle m'a paru un peu étrange, comme si elle était malade.)
  2. Épithètes, soit qualifier un substantif ou un pronom personnel :
    Vorrei un piccolo tavolo dove porre qualche arredamenti, quel lì mi piacerebbe bene, il suo colore starebbe bene con le piastrelle della cucina -ad ogni modo sarà sempre meglio dello schifoso grigio tapiro con cui il mio marito ha dimenticato di fuggire... (Je voudrais une petite table où poser quelques décorations, celle-là me plairait bien, sa couleur irait bien avec le carrelage de la cuisine -de toute façon ça sera toujours mieux que ce tapis gris dégueulasse avec lequel mon mari a oublié de s'enfuir...)
    Mais trêve d'exemples ! Toujours est-il que les adjectifs, qu'ils soient attributs ou épithètes, s'accordent toujours en genre et en nombre au substantif ou au pronom qu'ils qualifient.
Aussi, il en existe deux catégories (avec comme exemples stupendo (magnifique) et impareggiabile (sans pareil)) :

Catégorie 1masculinfémininCatégorie 2masculinféminin
singulierstupendostupendasingulierimpareggiabileimpareggiabile
plurielstupendistupendeplurielimpareggiabiliimpareggiabili

Les degrés de comparaison :
    Nous venons de voir les adjectifs à leur premier degré de comparaison : le positif.
Passons à présent au degré supérieur : le comparatif. Le comparatif, comme son nom l'indique, donne lieu à une comparaison :
  1. De supériorité :
    Quella camera è sicuramente più bella di quello che dorme dentro. (Cette chambre est sûrement plus belle que celui qui dort dedans.)
  2. D'égalité :
    Maria è così intelligente come Immacolata. (Maria est aussi intelligente qu'Immacolata.)
    E' diventata bella come sua madre. (Elle est devenue belle comme sa mère.)
  3. D'infériorité :
    Gli antichi erano meno scemi di noi. (Les Anciens étaient moins cons que nous.)
Il est également possible de comparer deux adjectifs en établissant une relation :
  1. De supériorité :
    Che sfortunato ! Nonostante la sua operazione, rimane più gentile che bello... (Le pauvre ! Malgré son opération, il reste plus gentil que beau...)
  2. D'égalité (attention : tanto et quanto restent dans ce cas-ci invariables !) :
    Mi ricordo ancora della mia professoressa di francese al liceo, era tanto brillante quanto adorabile. (Je me rappelle encore de ma professeure de français au lycée, elle était aussi brillante qu'adorable.)
  3. D'infériorité :
    Ancora meno brutte che fetide, non ne posso più di tutte quelle machine che passano davanti la casa durante la giornata ! (Encore moins moches que nauséabondes, je n'en peux plus de toutes ces voitures qui passent devant la maison pendant la journée !)
    Le comparatif vous étant à présent connu, passons au degré de comparaison supérieur (le plus haut) : le superlatif !
Le superlatif a pour fonction d'appuyer le caractère absolu positif ou négatif d'un adjectif ; aussi, il existe deux superlatifs :
  1. Le superlatif relatif :
    positif : Non pensavo che tu fossi la più grande delle ragazze della tua classe ! (Je pensais pas que t'étais la plus grande des filles de ta classe !)
    OU       Non pensavo che tu fossi la ragazza più grande della tua classe ! (Je pensais pas que t'étais la plus grande fille de ta classe !)
    négatif : In questo luogo sta sicuramente il meno innocente degli uomi(En ce lieu se tient sans aucun doute le moins innocent des hommes.)
    OU        In questo luogo sta sicuramente l'uomo meno innocente nel mondo. (En ce lieu se tient sans aucun doute l'homme le moins innocent au monde.)
  2. Le superlatif absolu :
    Ho sempre sognato di un amorevolissimo fidanzato come te, mi quasi crederei in un film. (J'ai toujours rêvé d'un fiancé si attentionné comme toi, je me croirais presque dans un film.)
Le superlatif absolu possède en réalité nombre de formes différentes de celles du bien connu suffixe -issimo :
  1. Tout d'abord, comme je viens de le dire, l'on peut ajouter le suffixe -issimo après le radical de l'adjectif ;
    bello (beau) devient ainsi bellissimo (très beau)
    Les adjectifs finis en -ro ou -re font excpetion à la règle ; ils adoptent quant à eux la désinence -errimo :
    celebre (célèbre) devient ainsi celeberrimo (très célèbre)
  2. Ensuite, l'ajout d'adverbes tels que molto, troppo, assai, tanto donne quelque ampleur à l'adjectif :
    E' molto carino, congratulazioni ! (C'est très joli, félicitations !)
  3. L'on peut également adjoindre les préfixes stra-, arci- ou iper- aux adjectifs :
    Che casa stragrande ! (Quelle maison immense (très grande)) !
    Son' arcicontento che tu sia ritornata dal tuo viaggio ! (Je suis super content que tu sois revenue de ton voyage !)
Attention toutefois, certains superlatifs et comparatifs sont irréguliers ; en voici donc la liste à apprendre par cœur (si du moins vous ne tenez pas à passer pour un néophyte) :

PositifComparatifSuperlatif
alto (haut)superiore (supérieur)supremo OU sommo (suprême/très grand)
basso (bas)inferiore (inférieur)infimo (infime)
buono (bon)migliore (meilleur)ottimo (excellent)
cattivo (mauvais)peggiore (pire)pessimo (exécrable)
grande (grand)maggiore (plus grand)massimo (très grand)
piccolo (petit)minore (plus petit)minimo (très petit)
    Eh voilà ! J'ose espérer que mon cours vous aura plus (je ne me fais pas d'illusion, vous savez...) et prétendre qu'il vous aura été utile !
Et tandis qu'il vous aurait fallu parcourir mille et un sites Internet incomplets et brouillons ou payer une fortune des cours spécialisés sur quelque application en ligne, vous n'aurez nécessité que de quelques minutes en lisant cet article pour comprendre le fonctionnement global des substantifs et des adjectifs en italien ; bien que, et je m'en excuse, je sois loin d'avoir traité de tout.
    A venir : les indéfinis, la prononciation et les nombres !

Bibliographie

À propos de l'auteur

Avatar
Nono Noé, seize ans. Les langues et la linguistique sont mes passions ; aussi, nous apprendrons ensemble dans mes articles la différence entre les deux !

Publicité

Avez-vous aimé cet article ?

J'aime 1 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...
Je n'aime pas 0 Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour voter ...

Commentaires- 0

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour poster un commentaire ...